Tu vois en ce moment, mon planning est tendu comme un string.
Au boulot on est à fond, l’entreprise du chéri tâtonne le million de chiffre d’affaire et me ponctionne grave mon temps libre, la maîtresse de la grande à l’air de penser que 35 pages de Charlie et la chocolaterie, 2 tables de multiplication, une leçon d’histoire et 32 FUCKING noms d’animaux à apprendre à écrire en anglais constituent des devoirs sympas à donner du jour au lendemain (coucou maîtresse, y’a des soirs où Chéri récupère les filles à 18h30 et moi j’arrive à 21h du boulot, tu m’expliques comment on case les devoirs/le bain/la bouffe/les dents et au lit avant 20h là?) et comme je m’ennuyais, j’ai décidé de rajouter une reeduc du périnée à base de 2fois par semaine à l’équation (Oui ça fait 4ans et demi, NE ME JUGE PAS)
Donc temps libre, environ 1%, dont la plupart se passe en coma sur le canapé.
Je t’ai dit qu’en plus je cherche des locataires pour la maison de location? Non? Et qu’on est en train d’acheter un terrain pour en faire une autre? Non plus?
Le tableau est posé.
Donc tu gères ton planning au cordeau, boulot, drive sur le retour, sur la route tu rappelles les peut-être futurs locataires pour fixer une visite de la maison, tu passes déposer des papiers chez le comptable, ah oui j’ai 2 chèques à poser aussi, houlalala je vais être à la bourre chez la kiné, putain je vais être à la bourre à la garderie, et là tu arrives chez toi avec le drive/ta sonde périnéale/tes gosses sous le bras et ce putain de iench arrive en courant après sa rude journée de sieste et se vautre lamentablement en convulsant à tes pieds.
Fin du monde.
« Mamaaaaaaaaaaaaaaan le chien il a quoi????? Il va mourrrrriiiiiiiiiiiiiiir bouhouhouhou!!!!!... »
Tu remballes les gosses dans la voiture sous les hurlements de la grande, tu jettes les courses dans l’allée et tu montes les 32,6kgs de labrador inerte dans le coffre.
Arrivé chez le véto, il remue la queue comme un forcené, genre « j’ai convulsé y’a 3 minutes, moi? Mais non!! », histoire de bien te faire passer pour une mytho.
Après 10minutes d’attente, 5 minutes de Check up (et 2 doigts dans le fondement pour mon chien, bien fait hinhinhinhin), ré 10minutes d’attente pour les analyses (a côté d’un perroquet qui s’est amusé à miauler tout ce temps, rendant mon chien chatophobe fou) on est reparties avec 112 euros en moins sur le compte et des gouttes HOMÉOPATHIQUES contre l’épilepsie. L’arnaque. D’autant que ce con de chien, 72h plus tard, et devenu tout mou et fiévreux: re-véto, infection des amygdales, anti inflammatoires, ça fait 40 boules, merci. Mon ancienne bâtarde, quand elle était à l’article de la mort, c’était parce qu’elle avait passé la journée a mâchouiller un hérisson (avec les piques), celui la je peux te dire que ce n’est pas en mangeant une charogne qu’il est tombé malade.
Bref, lundi, entre une visite et une électrocution de la teucha, on a re rendez vous avec ma veto homéopathe, et si elle me propose de l’acupuncture pour chien, j’ai le droit de lui faire avaler son perroquet?