L'affreuse a décidé de dormir torse nu. Problème, il commence à faire froid la nuit et vu qu'elle gigote comme un asticot sous acide, la couette ne la couvre jamais bien longtemps.
Donc je lui demande de mettre un haut de pyjama.
Erreur fatale.
Est ce que la mère de Kim Jong lui demandait de mettre un haut de pyjama? L'histoire ne le dit pas. Mais ma dictatrice maison chouine, hurle, bat des pieds et proteste, décibels inclus.
Son père lui enfile donc de force un haut de pyjama.
Enfer et damnation.
Elle hurle à la mort, pour un peu on croirait qu'on l'a enfermée à la cave.
Je rassure mes voisins, on ne lui a enfilé qu'un t-shirt. On ne l'égorge pas.
On lui souhaite bonne nuit et en bons parents indignes on sort de la pièce.
Elle décide que "C'EST PAS CELUI LA QUE JE VOULAIS, C'EST PAS CELUI LAAAAAAAAA!"
Les parents font la sourde oreille.
Dix minutes plus tard, la grande vient nous demander de trouver une solution puisqu'elle veut dormir, elle. Et que les hurlements de putois de sa sœur la dérangent.
La petite ayant enclenché le mode Repeat, elle est toujours bloquée sur "C'EST PAS ÇUI LAAAAAAA"
Le padre va donc la voir et lui dit que si elle se tait, elle n'a qu'à choisir un autre haut de pyjama mais qu'il ne veut rien savoir.
L'affreuse le regarde, se lève, ouvre son tiroir à pyjama et lui sort: "Ah ben en fait je vais garder celui là"
J'aurais pu proposer la tête de mon mari sous le mot consternation du dictionnaire.
Faites des gosses.