Y'a des périodes plus ou moins riches en amitié dans une vie.
J'ai vraiment manqué d'amis quand j'ai emménagé dans un village après la fin de mes études (ah tiens, à l'époque j'ai créé mon premier blog sur 20six!). J'étais trop loin de mes anciens copains pour aller faire la fête avec eux le we. Je manquais de copines pour le café des matins paresseux et de copains chez qui aller manger des pâtes le samedi soir.
Plus personne ne passait à l'improviste prendre l'apéro un soir de semaine. Nous ne connaissions personne là où nous habitions. Et j'ai toujours eu comme principe de ne pas être trop amie avec les voisins et les collègues (l'expérience d'autres à conforté cette vision avec les années)
Alors aujourd'hui que j'ai trouvé ma dream team de copains je savoure. Chaque bière bue le vendredi soir, les fêtes de village le samedi soir, les we entre copines loin des maris et des enfants, les marches sportives les soirs d'été, les bouchons des bouteilles de champagne qui sautent bien trop tard dans la nuit. Les fous rires qui s'alignent et se renouvellent. Je savoure le fait de pouvoir laisser mes filles chez leurs parrains et marraines si j'ai un soucis de garde, je savoure d'avoir toujours quelqu'un pour s'en occuper au cas où, j'aime récupérer les enfants des copains à la garderie pour entendre les rires dans le jardin les soirs d'école. J'aime le fait de ne jamais être seule quand je propose une sortie.
C'est épuisant, de sortir, d'avoir une vie sociale, de préparer des repas à l'improviste en calant les gosses devant une assiette de pâtes pendant l'apéro qui se prolonge sur la terrasse. Mais je sais que dans quelques années (ou décennies) je regarderai ces moments et ces photos avec du baume au cœur et le sourire aux lèvres. Il faut savoir savourer ces moments où le cœur et la vie sont remplis d'amours et d'amitiés. Quand les copains deviennent la famille.
Je veux garder cette dream team jusqu'à La maison de retraite...